Récapitulatif de Cooperatives Europe

28 mar 2014

Cooperatives Europe a publié son manifeste coopératif à l'approche des élections du Parlement européen, qui se tiendront entre le 22 et le 25 mai.

Ce document est le résultat d'un processus de consultation approfondie mené par les membres de Cooperatives Europe.

Au cours des cinq prochaines années, le Parlement européen devra œuvrer à la relance de l'économie européenne et à la création d'emplois. L'organisation sectorielle pour l'Alliance coopérative internationale a déclaré qu'elle soutiendrait le travail du Parlement européen d'élaboration d'une économie résiliente et innovante au service des besoins et aspirations des personnes.

Le manifeste énonce trois objectifs reflétant les priorités de politique de Cooperatives Europe, à savoir :

1. Un cadre de politique de soutien de l'UE pour les coopératives : Pour créer une économie résiliente et diversifiée, l'Union européenne et ses États membres ont besoin d'un environnement réglementaire qui permette à différentes formes d'entreprises de se développer selon des règles du jeu équitables.

2. Accroître la prise de conscience coopérative parmi les jeunes : Avec des jeunes gens qui manifestent un intérêt croissant pour l'entreprise socialement responsable, l'emploi des jeunes en Europe aurait tout à gagner si leur connaissance des coopératives et d'autres modèles d'entreprise innovants était développée.

3. Une feuille de route coopérative pour soutenir les start-up et la croissance : Pour créer un environnement dans lequel les gens puissent lancer et développer différentes formes d'activités, les entrepreneurs ont besoin d'une formation appropriée et d'un soutien financier et économique.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : https://coopseurope.coop/about-cooperatives/2014-eu-parliament-elections

 

Cooperatives Europe a publié un exposé de position au cours d'une consultation sur les lignes directrices communautaires concernant les aides à la protection de l'environnement et dans le domaine de l'énergie pour la période 2014-2020.

L'organisme régional de l'Alliance considère que les lignes directrices suggérées sont beaucoup trop restrictives et empêchent les États membres de réaliser leurs objectifs en termes de part d'énergie renouvelable d'ici 2020. Au lieu d'assurer la sécurité des investisseurs, elles risquent d'accroître l'incertitude et de freiner l'investissement.

Selon Cooperatives Europe, le projet de lignes directrices concernant les aides d'État à la protection de l'environnement et dans le domaine de l'énergie contient des éléments qui pourraient nuire aux intérêts des producteurs et fournisseurs d'énergie renouvelable émergents et décentralisés.

Ces lignes directrices, associées à la proposition récente de la Commission pour un paquet climat et énergie à l'horizon 2030, représentent en très grande majorité les intérêts des grands distributeurs d'énergie, de l'industrie nucléaire et des pays producteurs d'énergie non renouvelable en Europe. Une telle ligne de conduite menace les lois et directives européennes et nationales en matière d'énergie renouvelable mises en place au cours des 10 dernières années, qui ont pourtant démontré leur efficacité.

Le directeur de Cooperatives Europe, Klaus Niederlander a déclaré : « Selon nous, ce projet de lignes directrices risque d'interférer avec la législation actuelle de l'UE, dont fait notamment partie la directive sur l'énergie renouvelable (2009/28/CE). Il échoue en particulier dans la prise en considération des intérêts des producteurs d'énergie renouvelable locaux et régionaux tels que les coopératives. Nous sommes confiants dans le fait que la Commission européenne garantira un cadre de politique plus équilibré et des règles du jeu plus équitables pour tous les types d'entreprises productrices d'énergie, existantes comme émergentes.

Cette initiative s'accorde parfaitement avec le Plan d’action de l'Alliance pour une décennie des coopératives, qui appelle le mouvement à devenir le chef de file reconnu du développement économique, social et environnemental durable. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : http://ica.coop/en/blueprint-co-op-decade/aims-and-goals

 

Le mois dernier, Cooperatives Europe a également publié sa contribution à la consultation de la Commission européenne dans un projet de communication sur la notion d'aide étatique. L'objectif du projet de communication est de fournir une aide pour identifier les mesures d'aide étatiques qui doivent être soumises à l'approbation de la Commission européenne.

Cooperatives Europe se réjouit de la consultation et espère que sa contribution à celle-ci renforcera l'identité coopérative. Cooperatives Europe a concentré ses remarques sur la section consacrée aux questions d'aide fiscale spéciale et aux sociétés coopératives. En lire plus ici.

---

Les coopérateurs ont discuté de l'inclusion financière au Forum 2014 des dirigeants des coopératives d'épargne et de crédit (COOPEC)

Les directeurs-généraux et les managers des coopératives d'épargne et de crédit d'Afrique se sont réunis en Zambie en mars pour discuter de divers problèmes qui affectent les coopératives de crédit, à l'occasion du 5e Forum des dirigeants des coopératives d'épargne et de crédit (COOPEC). L'événement, conjointement organisé par l'African Confederation of Cooperative Savings and Credit Associations (ACCOSCA - Association des coopératives d'épargne et de crédit d'Afrique) et la National Association of Savings and Credit Unions of Zambia (NASCU - Association des coopératives d'épargne et de crédit de Zambie), a rassemblé 156 participants issus de 17 pays.

Les congressistes des coopératives de crédit ont été rejoints par des praticiens du développement et des chercheurs qui se sont penchés sur la manière de promouvoir l'inclusion financière en utilisant le modèle de l'entreprise coopérative. Ils ont abordé le besoin de promouvoir des réformes réglementaires en matière de finances dans les COOPEC, tout en examinant des exemples de gestion coopérative efficace.

Intervenant au forum, George Ombado, directeur exécutif de l'Association des coopératives d'épargne et de crédit d'Afrique (ACCOSCA), a encouragé les managers à diriger leurs coopératives de crédit d'une manière efficace pour aider à développer la confiance dans le secteur et promouvoir la culture de l'épargne. Il leur a également conseillé d'intéresser les jeunes, afin de sécuriser l'avenir du mouvement.

Également présent à l'événement, Robert Sichinga, ministre de l'Agriculture et de l'Élevage de Zambie, a déclaré que le modèle coopératif aidait à améliorer l'inclusion financière en étendant l'accès aux services financiers.

Les congressistes ont également examiné des manières dont les COOPEC pourraient profiter de la technologie pour accroître l'inclusion financière. En Afrique, de nombreuses femmes et personnes jeunes n'ont toujours pas de compte bancaire, et les dirigeants des coopératives de crédit se sont accordés à dire que les COOPEC pourraient jouer un rôle important dans l'amélioration de cette situation. Ils ont évalué les façons dont les COOPEC pourraient collaborer pour marquer et promouvoir l'avantage des coopératives de crédit en Afrique.

Une autre question qui a été abordée dans la discussion était la relation entre les coopératives de crédit et le rôle des organismes nationaux dans l'échange d'expérience et la mise sur pied de nouveaux partenariats. Les congressistes ont convenu que les coopératives de crédit devaient se rendre plus attrayantes afin de faire face à la concurrence des banques commerciales.

Préalablement au forum, l'ACCOSCA a tenu parallèlement trois ateliers sur les thèmes des finances alternatives pour les coopératives, de la gestion des liquidités et de la gestion des risques en matière de crédit. Les ateliers ont exploré certains des défis auxquels sont confrontées les COOPEC, mentionnés lors de la dernière réunion annuelle de celles-ci.

Photo : les congressistes participant à un atelier du 5e Forum des dirigeants de COOPEC en Zambie.

 

Cape Town feed: 
0

Search regions

Faceted search for regions, this will show the regions graphic, clicking a region will start a faceted search based on that region. Africa Americas Asia and Pacific Europe Global