Les coopératives fournissent 40 000 emplois à des Européens défavorisés

22 Jan 2014

Le Commissaire européen chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’intégration, Lászlò Andor, a souligné l’importante contribution des coopératives dans le domaine du travail, fournissant des emplois à des groupes défavorisés en Europe.

Lors de son discours à la conférence « Les coopératives et l’intégration dans le monde du travail des personnes défavorisées », M. Andor a déclaré que les coopératives fournissaient près de 40 000 emplois à des citoyens défavorisés au sein de l’Union européenne (UE). Les coopératives, dit-il, offrent des emplois à long terme à des personnes ayant des handicaps physiques ou mentaux, des émigrants, des personnes appartenant à des groupes minoritaires ou des anciens délinquants.

En Italie, les membres des coopératives sociales de la CECOP (Confédération européenne des coopératives et autres entreprises propriété de leurs travailleurs actives dans les secteurs de l’industrie et des services) emploient environ 32 000 personnes défavorisées, tandis qu’en Bulgarie et en Roumanie, ils représentent le principal employeur de travailleurs défavorisés.

« Ils apportent une vision et une approche nouvelles dans l’économie dominante actuelle. Entre autres, ils ont été capables d’améliorer la capacité des groupes défavorisés à protéger leurs propres intérêts, en garantissant une entraide en dehors de la famille, permettant d’accéder à des biens et à des services de base. Les coopératives détiennent de puissants outils pour l’intégration sociale », déclare le Commissaire.

Il a ajouté que le « paquet Investissements Sociaux » de la Commission, adopté en février 2013, souligne l’importance des mesures d’incitation pour les jeunes entreprises sociales et le besoin d’un environnement règlementaire propice.

« La contribution significative des coopératives à l’intégration dans le monde du travail des personnes défavorisées est l’une des meilleures façons d’atteindre les objectifs de l’Europe pour 2020 en matière d’emploi, d’innovation, d’éducation et d’intégration sociale », affirme le Commissaire Andor.

La Commission européenne (CE) a récemment convoqué un groupe de travail sur les coopératives et sur leurs possibilités de générer de la croissance.

Selon M. Andor, l’un des principaux objectifs de la CE est de « créer un environnement légal et administratif au niveau de l’Union européenne et dans chaque état membre dans lequel les coopératives peuvent prospérer et être concurrentielles sur les marchés sur pied d’égalité avec les entreprises privées ».

Il a révélé que la CE proposait également un nouveau tableau de bord social pour faciliter le suivi des taux de chômage, de leur évolution, du revenu brut réel disponible des ménages, du taux de risque de pauvreté de la population en âge de travailler et des inégalités. .

Bruno Roelants, Secrétaire général de la CECOP-CICOPA a également pris la parole lors de la conférence. Il a souligné le fait que « les coopératives permettent aux employés, y compris aux personnes défavorisées, de prendre part à la gouvernance et au contrôle démocratique de l’entreprise », ce qui facilite l’intégration sociale et donne plus de moyens à chacun.

Dans le cadre de cet événement, plusieurs coopératives ont présenté leur parcours, dont Juratri, une coopérative de travailleurs française, Ecosviluppo, une coopérative sociale italienne pour les travailleurs migrants, Druzstvo Zdravotne de la République Tchèque, une coopérative qui accueille des travailleurs défavorisés et Vägen ut!, un consortium coopératif dédié aux anciens délinquants et aux toxicomanes en Suède.

Giuseppe Guerini, Président de la Confcooperative-Federsolidarietà, Italie, a également participé à l’événement. Il a déclaré que les coopératives fournissent des exemples concrets d’innovation sociale. Il a aussi affirmé que, lors de la mesure de l’impact social, il convient de tenir compte du fait que les « coopératives ne créent pas seulement des emplois, elles permettent également de les maintenir ».

La conférence était conjointement organisée par la CECOP-CICOPA et la Confcooperative-Federsolidarietà, la plus grande fédération italienne de coopératives sociales.

Photo: Le Commissaire européen chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’intégration, Lászlò Andor.

Cape Town feed: 
0

Search regions

Faceted search for regions, this will show the regions graphic, clicking a region will start a faceted search based on that region. Africa Americas Asia and Pacific Europe Global