Les coopératives agricoles contribuent à l’amélioration des conditions de vie des femmes afghanes

22 Jan 2014

Les coopératives agricoles mises en place avec l’aide des Nations Unies contribuent à l’amélioration des conditions de vie des femmes de Badakhshan, une province située au nord-est de l’Afghanistan.

Interdites pendant de nombreuses années, les coopératives ont à nouveau été autorisées en Afghanistan en 2001. Depuis, plus de 3 000 coopératives ont été réenregistrées. Cependant, beaucoup d’entre elles ne sont pas familières avec les valeurs et les principes coopératifs et ont également besoin d’aide pour renforcer leurs capacités.

La Direction générale de l’agriculture de Badakhshan a déclaré qu’environ 1 500 femmes étaient actives dans les secteurs commerciaux et agricoles de la province. Il existe aujourd’hui 18 coopératives de femmes dans la province, chacune d’elles étant soutenue par des organisations internationales.

L’une de ces coopératives mène des projets de jardins potagers et de pépinières dans le district Shuhada de Badakhshan. La coopérative a été mise en place par un groupe de 46 femmes avec l’aide de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (OAA). Via le Centre de promotion de la femme de l’OAA, elles ont reçu une formation sur la façon de gérer leur coopérative.

Jusqu’à présent, plus de 750 femmes de la région ont participé à des projets parrainés par l’OAA. L’une d’elles, Mme Shaima, a déclaré qu’en tant que membre de la coopérative, elle parvenait plus facilement à faire face à certains défis.

« Nous avons créé un jardin, il appartient à 46 femmes membres de la coopérative. Cette année, nous avons récolté de bons produits pour nos familles et nos voisins ».

« Avant de recevoir la formation via l’OAA, je n’étais pas familière avec la plantation d’arbres et la culture des légumes, et mes terres souffraient généralement des conséquences de catastrophes naturelles », nous explique-t-elle.

Les femmes ne sont pas uniquement informées sur la façon de mettre en place des projets de jardins potagers ou de pépinières, elles peuvent également suivre des formations sur l’apiculture et les ruchers. La responsable officielle de la mise en place des projets locaux de l’OAA, Nazifa Natiq, a déclaré que les coopératives de femmes ont eu beaucoup de succès, tout particulièrement, parce que les femmes travaillent ensemble, en tant que membres d’une coopérative, et non individuellement.

« L’expérience a prouvé que le fait que les femmes travaillent en groupe dans le domaine de l’apiculture apporte de meilleurs résultats que si elles travaillaient individuellement », dit Mme Natiq. Elle a révélé que l’OAA projetait prochainement de mettre en place un second groupe dans le cadre du projet « apiculture ».

« Puisque les femmes réussissent leur carrière et que leurs produits sont de bonne qualité, les ministères du gouvernement (agriculture, irrigation et élevage) vont établir des marchés dans différentes régions de la province pour améliorer la vente de leur production », affirme Nasir Ahmad Ahmadi, un fonctionnaire administratif local en charge des coopératives au Badakhshan.

Cape Town feed: 
0

Search regions

Faceted search for regions, this will show the regions graphic, clicking a region will start a faceted search based on that region. Africa Americas Asia and Pacific Europe Global