La « Déclaration de Strasbourg » appelle les gouvernements à réaliser le potentiel des entreprises sociales et des coopératives

3 mar 2014

Plus de 2 000 entrepreneurs sociaux et responsables politiques originaires des 28 États membres de l'Union européenne ont souligné l'importance des coopératives à l'occasion d'une conférence de haut niveau qui s'est tenue à Strasbourg.

Organisé par la Commission européenne, cet événement de deux jours a encouragé les entrepreneurs sociaux à « avoir voix au chapitre » en prenant part à la discussion sur le rôle des entreprises sociales dans l'économie européenne.

La conférence a culminé dans la « Déclaration de Strasbourg » qui appelle les gouvernements et les organismes publics à réaliser le potentiel qu'ont les entrepreneurs sociaux en tant qu'acteurs de l'innovation, d'une croissance inclusive et de l'emploi. La déclaration reflète les contributions des 2 000 délégués qui ont pris part à la conférence. Vous pouvez la consulter en ligne. Elle a été signée par plus de 390 personnes.

Prenant la parole à l'occasion de cette conférence, le Président du Parlement européen M. Martin Schulz a déclaré qu'aucun secteur n'avait fait preuve « d'autant de résilience que celui des coopératives pendant la crise en Europe ». Les intervenants ont également discuté de la question de l'innovation au sein des coopératives.  

Le Commissaire européen aux Industries et à l'Entrepreneuriat M. Antonio Tajani a déclaré que « les coopératives sociales sont de par leur nature même un modèle novateur ».  « Elles se motivent tout le temps elles-mêmes » a-t-il ajouté.

Le ministre italien du Travail M. Enrico Giovanni a pour sa part déclaré que les entreprises sociales devraient identifier les besoins et y répondre de manière novatrice. Le commissaire européen à l'Emploi, aux Affaires sociales et à l'Insertion M. Laszlo Andor a également dit : « La récession a duré beaucoup plus longtemps que ce qui est acceptable et nous étions convaincus dès le départ que l'économie sociale et les entreprises sociales faisaient partie de la solution ».

Mme Marguite Mendell, Directrice de l'Institut Karl Polanyi d'économie politique, a mis l'accent sur l'élaboration d'une législation rigoureuse dans le domaine des entreprises sociales. Cette dernière a indiqué qu'une législation propre aux coopératives et aux entreprises sociales existait, en particulier aux États-Unis, dans certaines provinces du Canada, et en Corée.

Elle a donné comme exemple la loi italienne de 1991 sur les coopératives sociales qui avait à son avis joué un rôle de pionnier, parvenant également à influencer d'autres pays. À Cleveland, aux États-Unis, les coopératives de travailleurs sont parvenues à créer de nouvelles possibilités pour les personnes défavorisées. D'après Mme Mendell, ce qui a fini par prendre le nom de « modèle de Cleveland » est désormais diffusé à d'autres villes à travers les États-Unis.

Photo: le Président du Parlement européen M. Martin Schulz 

Cape Town feed: 
0

Search regions

Faceted search for regions, this will show the regions graphic, clicking a region will start a faceted search based on that region. Africa Americas Asia and Pacific Europe Global