Les coopérateurs ont discuté de l'inclusion financière au Forum 2014 des dirigeants des coopératives d'épargne et de crédit (COOPEC)

31 Mar 2014

Les directeurs-généraux et les managers des coopératives d'épargne et de crédit d'Afrique se sont réunis en Zambie en mars pour discuter de divers problèmes qui affectent les coopératives de crédit, à l'occasion du 5e Forum des dirigeants des coopératives d'épargne et de crédit (COOPEC). L'événement, conjointement organisé par l'African Confederation of Cooperative Savings and Credit Associations (ACCOSCA - Association des coopératives d'épargne et de crédit d'Afrique) et la National Association of Savings and Credit Unions of Zambia (NASCU - Association des coopératives d'épargne et de crédit de Zambie), a rassemblé 156 participants issus de 17 pays.

Les congressistes des coopératives de crédit ont été rejoints par des praticiens du développement et des chercheurs qui se sont penchés sur la manière de promouvoir l'inclusion financière en utilisant le modèle de l'entreprise coopérative. Ils ont abordé le besoin de promouvoir des réformes réglementaires en matière de finances dans les COOPEC, tout en examinant des exemples de gestion coopérative efficace.

Intervenant au forum, George Ombado, directeur exécutif de l'Association des coopératives d'épargne et de crédit d'Afrique (ACCOSCA), a encouragé les managers à diriger leurs coopératives de crédit d'une manière efficace pour aider à développer la confiance dans le secteur et promouvoir la culture de l'épargne. Il leur a également conseillé d'intéresser les jeunes, afin de sécuriser l'avenir du mouvement.

Également présent à l'événement, Robert Sichinga, ministre de l'Agriculture et de l'Élevage de Zambie, a déclaré que le modèle coopératif aidait à améliorer l'inclusion financière en étendant l'accès aux services financiers.

Les congressistes ont également examiné des manières dont les COOPEC pourraient profiter de la technologie pour accroître l'inclusion financière. En Afrique, de nombreuses femmes et personnes jeunes n'ont toujours pas de compte bancaire, et les dirigeants des coopératives de crédit se sont accordés à dire que les COOPEC pourraient jouer un rôle important dans l'amélioration de cette situation. Ils ont évalué les façons dont les COOPEC pourraient collaborer pour marquer et promouvoir l'avantage des coopératives de crédit en Afrique.

Une autre question qui a été abordée dans la discussion était la relation entre les coopératives de crédit et le rôle des organismes nationaux dans l'échange d'expérience et la mise sur pied de nouveaux partenariats. Les congressistes ont convenu que les coopératives de crédit devaient se rendre plus attrayantes afin de faire face à la concurrence des banques commerciales.

Préalablement au forum, l'ACCOSCA a tenu parallèlement trois ateliers sur les thèmes des finances alternatives pour les coopératives, de la gestion des liquidités et de la gestion des risques en matière de crédit. Les ateliers ont exploré certains des défis auxquels sont confrontées les COOPEC, mentionnés lors de la dernière réunion annuelle de celles-ci.

Photo : les congressistes participant à un atelier du 5e Forum des dirigeants de COOPEC en Zambie.

 

Cape Town feed: 
0

Search regions

Faceted search for regions, this will show the regions graphic, clicking a region will start a faceted search based on that region. Africa Americas Asia and Pacific Europe Global