La CECOP lance un manifeste pour les élections du Parlement européen

27 Mar 2014

Les coopératives actives dans l'industrie et les services ont publié un manifeste pour les élections 2014 du Parlement européen. Dans ce manifeste, la CECOP, la Confédération européenne des coopératives et autres entreprises propriété de leurs travailleurs actives dans les secteurs de l’industrie et des services définit les priorités absolues pour la prochaine législature.

La CECOP représente plus de 50 000 coopératives et autres entreprises propriété de leurs travailleurs issues de 17 États membres de l'Union européenne et employant 1,4 million de personnes.

Soulignant la résilience des coopératives durant la crise financière, le manifeste réclame des services mutualisés de soutien à l'activité et des cadres réglementaires pour la création de grappes industrielles coopératives et de groupes horizontaux. Dans des régions telles que l'Émilie-Romagne, les coopératives font partie d'une chaîne de grappes industrielles représentant 30 % de produit intérieur brut (PIB) de la région. La CECOP estime que de meilleures politiques publiques pour la promotion des coopératives aiderait à développer le secteur, ce qui pourrait générer de la croissance et favoriser la création d'emplois.

« Les transmissions d'entreprises doivent rester une priorité à l'agenda de l'Union européenne au cours de la prochaine législature », indique le manifeste. En France, depuis 2008, 224 transmissions et rachats sous forme de coopératives ont eu lieu, avec un taux de survivance très élevé au cours des 5 premières années, supérieur au taux de n'importe quel autre type d'entreprise française.

Le manifeste suggère également que les politiques européenne et nationales devraient soutenir l'établissement de coopératives par des personnes jeunes en assurant des cadres juridiques nationaux permettant à des jeunes de fonder des coopératives dans tous les secteurs d'activité. Avec de plus en plus de jeunes gens montrant un intérêt pour le modèle d'entreprise coopérative, inclure les coopératives dans les programmes scolaires aiderait les étudiants et les élèves à se familiariser avec des valeurs telles que l'auto-responsabilité, la démocratie, l'égalité et la solidarité, estime le manifeste.

Les coopératives ont également un rôle à jouer dans la fourniture de services d'intérêt général. Les coopératives sont actives dans les services sociaux et de soins de santé, l'énergie, l'éducation, la protection de l'environnement ou encore l'intégration de groupes défavorisés dans le monde du travail. En impliquant les parties prenantes et en insistant vivement sur le contrôle démocratique, les coopératives sont capables de fournir des services uniques tout en réduisant les coûts.

Le manifeste indique que : « Une législation réglementant les coopératives dans lesquelles le but direct premier est de fournir des services d'intérêt général, telle qu'elle existe actuellement dans 7 États membres, devrait être encouragée à travers l'ensemble de l'UE. »

La CECOP appelle également au rétablissement d'une unité en charge des coopératives au sein de la Commission européenne et à la continuité de l'Intergroupe Économie Sociale du Parlement Européen au cours de la prochaine législature.

Le manifeste est disponible en ligne.

 

Cape Town feed: 
0

Search regions

Faceted search for regions, this will show the regions graphic, clicking a region will start a faceted search based on that region. Africa Americas Asia and Pacific Europe Global