Le nouveau rapport de l’Organisation internationale du travail souligne les principaux avantages des coopératives d’énergie

22 Jan 2014

Un nouveau rapport, publié par le service entreprises de l’Organisation internationale du travail présente une série d’études de cas sur les coopératives agissant dans le domaine de la production, la distribution et la consommation d’énergie, démontrant leur contribution à la recherche constante de moyens d’atteindre l’objectif d’énergie durable pour tous.

Selon les Nations Unies, 22 pour cent de la population mondiale n’a pas accès à des services énergétiques modernes. Le rapport souligne les principaux avantages des coopératives d’énergie, comme les objectifs à moindre coût, un bon rapport qualité-prix, le fait d’inspirer d’autres personnes, de favoriser les énergies renouvelables et de fournir des services fiables.

Le rapport décrit la façon dont les coopératives contribuent à la transformation du secteur de l’énergie depuis la base de la pyramide. En tant qu’entreprises communautaires, les coopératives fournissent un contrôle local démocratique sur les questions d’énergie et offrent un modèle réussi d’électrification rurale.

L’un des pays leaders dans le domaine de l’énergie renouvelable, l’Allemagne, a connu une hausse spectaculaire du nombre de coopératives d’énergie « citoyennes ». Un cadre législatif favorable, ainsi que la libéralisation du marché de l’énergie et la mise en place de tarifs de rachat, représentent une forte mesure d’incitation, favorable au développement des énergies renouvelables en Allemagne.

En Argentine, les coopératives d’électricité fournissent 10 pour cent de la production d’énergie nationale et sont au service de 17 pour cent de clients au niveau national et de 58 pour cent de clients ruraux. Au Brésil, il existe 126 coopératives d’électricité rurales, avec plus d’un million de membres. Même s’il s’agit d’un phénomène récent au Canada, les coopératives d’énergie renouvelable ont commencé à se développer. En 2011, il y avait 71 coopératives d’énergie renouvelable enregistrées au Canada.

Au Danemark, un pays pionnier en matière d’installations éoliennes, plus de 23 pour cent de la capacité éolienne du pays est détenue par des coopératives. De même, les coopératives d’énergie sont au service de 12 pour cent de la population des États-Unis. 841 centres de distribution, 65 centres de production ainsi que des coopératives de transmission sont au service de 42 millions de personnes dans 47 états. En 2010, les coopératives étasuniennes ont obtenu 13 pour cent de leur énergie à partir de sources renouvelables.

Les coopératives d’électricité rurales ont également commencé à émerger au Soudan du Sud. La première coopérative d’électricité du pays a vu le jour dans le cadre du programme d’électrification rurale du Soudan du Sud de l’USAID, mis en place par NRECA International. La coopérative profite aujourd’hui à plus de 16 000 personnes, favorise les opportunités commerciales et facilite l’innovation ainsi que la créativité.

En Inde, dans les villages où l’électricité est fournie par des coopératives d’énergie, le taux de raccordement des foyers est quatre fois plus élevé que dans les villages bénéficiant du service d’électricité de l’État.

L’Organisation internationale du travail a également fourni des exemples de promotion au niveau national et régional. Aux États-Unis, l’Association nationale des coopératives d’électricité rurales (NRECA) soutient et promeut toutes les initiatives de ce genre, s’engage également dans le développement de directives et dans les questions juridiques, et mène des campagnes de sensibilisation. Au niveau européen, l’UE a fait la promotion des coopératives d’énergie renouvelable, en tant qu’opportunité pour parvenir à une industrie de l’énergie plus durable.

Le mouvement peut également aider à fournir un financement dans le cadre d’initiatives liées à l’énergie. De nombreuses coopératives d’épargne et de crédit dans les pays de l’OCDE fournissent des prêts spécifiques pour plus d’efficacité dans le domaine de l’énergie. Au Kenya, deux coopératives d’épargne et de crédit de producteurs de thé (Kiegoi et Michimikuru) ont développé des programmes de prêts avec leurs membres afin d’acheter des systèmes PY, pour contribuer à l’installation de plus de 150 systèmes PV.

Le rapport se conclut en recommandant une série de mesures qui pourraient contribuer à la création de davantage de coopératives d’énergie renouvelable, comme une assistance technique, un renforcement des capacités, des prêts, des programmes de subvention et d’allocations, ainsi que des programmes de partenariat efficaces avec des agences gouvernementales. Il recommande également que les coopératives soient consultées et impliquées lors de l’élaboration de nouvelles directives en matière d’énergie ou lors de la mise en place des directives existantes.

Photo : Coopérative solaire de Westmill

Cape Town feed: 
0

Search regions

Faceted search for regions, this will show the regions graphic, clicking a region will start a faceted search based on that region. Africa Americas Asia and Pacific Europe Global