Le Plan d’action souligne un certain nombre de possibilités pour que les coopératives puissent garantir un accès aux capitaux plus adéquat

21 Jul 2013

Dans une série spéciale d’articles, eDigest étudie le Plan d’action pour une décennie coopérative, pour voir comment chaque thème est actuellement soutenu par les coopératives…

Les coopératives doivent trouver une proposition financière qui apporte un retour sur investissement, sans pour autant détruire l’identité coopérative en tant que moyen d’accès aux capitaux.

Le Plan d’action établit clairement des défis. Autrefois, les coopératives étaient un endroit où les membres déposaient leur argent, jusqu’à ce que les banques deviennent plus courantes et offrent un meilleur rendement.

Une manière innovante de lever des capitaux va permettre aux « gens d’accéder à leurs fonds lorsqu'ils en ont besoin ». Il existe également des options pour accéder au capital en dehors de l’adhésion traditionnelle mais, comme le souligne le Plan d’action, « sans compromettre le contrôle par les membres ».

Cela se fait déjà au Canada. Au début de l’année, Desjardins, la cinquième coopérative financière au monde en termes de taille, a annoncé que les ventes de ses nouvelles actions de capital avaient atteint un milliard de dollars canadiens.

Ces actions à durée déterminée offrent un retour sur investissement pour leurs détenteurs, et Desjardins souligne aussi le dividende social pour les acheteurs. Ceci va dans le sens de l’une des idées publiées dans le Plan d’action : « Nous avons besoin de placer nos fonds là où ils on le plus de chances de construire un monde meilleur. »

Au Royaume-Uni, une nouvelle loi a été soumise au Parlement pour essayer d’imiter ce dispositif. Cette législation, si les politiques l’adoptent, permettra aux coopératives et à d’autres mutuelles d’offrir des actions à durée déterminée contre un retour sur intérêt annuel.

Des coopératives financières européennes ont mis en place d’autres modèles pour attirer du capital. En France, le Crédit Mutuel a une filiale, le Crédit industriel et commercial (CIC), cotée à la bourse de Paris. Cette banque est aujourd’hui une entreprise cotée, 97 % de ses actions étant détenues par le Groupe Crédit Mutuel.

Raiffeisen International est la troisième banque autrichienne en termes de taille, et elle est cotée à la bourse de Vienne. Elle est détenue à 70 % par le groupe RZB, qui est contrôlé à 88 % par 2 200 banques coopératives.

Le Plan d’action souligne un certain nombre de possibilités pour que les coopératives puissent garantir un accès aux capitaux plus adéquat. Celles-ci vont de la promotion et de l’encouragement du financement des coopératives par les membres existants, à l’engagement pour les coopératives d’avoir une proposition claire pour trouver des investissements supplémentaires.

Il suggère aussi que le mouvement appuie l’idée des capitaux coopératifs comme source d’inspiration par rapport à l’endettement et aux capitaux à but lucratif et que soit établi un index spécifique aux coopératives pour mesurer la croissance et la performance.

• Pour plus d’information sur le Plan d’action pour une décennie coopérative, rendez-vous sur : www.ica.coop/blueprint

Cape Town feed: 
0

Search regions

Faceted search for regions, this will show the regions graphic, clicking a region will start a faceted search based on that region. Africa Americas Asia and Pacific Europe Global