Le mouvement des travailleurs du Japon prend soin des personnes âgées

30 Aug 2012

Bien que le concept d'une coopérative de travailleurs ne soit pas commun au Japon, le secteur a déclaré un chiffre d'affaires de 27 milliards de yens (343 millions de dollars US) et compte 40 000 membres.

L'Union coopérative des travailleurs du Japon (JWCU) a déclaré qu'elle se battait pour la coopération dans un pays où le "concept d'un travailleur coopérant n'est pas commun", d'après le rapport récent.

Dans ce rapport, la JWCU décrit comment elle a créé en 1995 des coopératives de personnes âgées qui ont aidé le secteur à regrouper aujourd'hui 40 000 membres, et comment elle a passé une décennie à faire pression pour obtenir une loi sur les coopératives de travailleurs associés. Depuis 1995, elle a créé 35 coopératives de personnes âgées, et son travail dans des activités de services pour les personnes âgées et handicapées représente un tiers du chiffre d'affaires annuel du secteur.

D'autres secteurs d'importance incluent l'entretien de bâtiments (13%), de puériculture (10%), d'opération d'équipements publics (8%), de services environnementaux (7%), et de contrats inter-coopératives (6%).

Le rapport mentionne : "Le travail est une part essentielle de nos vies. Pourtant, il est de plus en plus traité comme une marchandise, avec peu de respect, ce qui conduit à une société moins respectueuse. Nous pensons que ce phénomène dérive d'une économie de marché et d'une concurrence excessives. De plus en plus de gens demandent à présent des emplois décents. Leur message, urgent, est le suivant : "Nous aimons travailler et vivre comme des êtres humains".

Lors des deux dernières décennies, le secteur coopératif a pratiquement quadruplé sa croissance. En 1998 son chiffre d'affaires était de sept milliards de yens, en comparaison des 19 milliards de yens de 2001, des 21 milliards de yens de 2005 et des 27 milliards de yens de 2009.

La JWCU est constituée de 63 coopératives et de 11 867 travailleurs membres, (en mars 2010). L'organisation a aidé à diffuser les valeurs de la coopération au Japon. Elle se trouve dans les phases finales de sa demande de législation pour une loi sur les coopératives, et 800 municipalités sur 1800 ont actuellement recommandé l'approbation immédiate de la loi.

Comme pour de nombreuses organisations au Japon, son plus grand défi a surgi en mars 2011, lorsque le pays a été frappé par un tsunami. La JWCU a fourni du ravitaillement, de l'assistance et de l'aide financière à ceux qui ont été touchés.

L'organisation continue à aider à redéfinir le Japon par l'intermédiaire de projets tels que l'offre de formations professionnelles en arboriculture et en agriculture aux gens de la ville de Otsuchi, où 10% des habitants ont été tués ou été portés disparus lors du désastre.

"Beaucoup de gens des zones touchées par le désastre perdent leur concentration et leur énergie, en n'ayant pas de plans très clairs pour leur futur. Nombre d'entre eux ont perdu le droit aux allocations chômage, sans espoir de trouver un travail. Oui, nous sommes confrontés à beaucoup de défis, mais nous avançons, lentement mais sûrement", explique un communiqué de la JWCU.

• Cliquez ici pour lire le rapport 2012 complet de la JWCU.

Photo : Les membres de la JWCU ont établi plus de 300 centres communaux d'assistance sociale pour offrir de nouveaux types de services sociaux aux personnes âgées.

Tags: 

Search regions

Faceted search for regions, this will show the regions graphic, clicking a region will start a faceted search based on that region. Africa Americas Asia and Pacific Europe Global