L'Année Internationale ouvre ses portes aux coopératives

4 Jan 2012

Confiance, inspiration et enthousiasme, quelques adjectifs utilisés pour décrire ce que signifie l'Année Internationale des Coopératives pour Dame Pauline Green, présidente de l'Alliance Coopérative Internationale.

Dame Pauline Green a déclaré que le mouvement a été inspiré, et cité des exemples du mouvement coopératif au Rwanda qui est parti de zéro et a réussi à réaliser plus de huit pour cent du PIB du pays en moins de dix ans ; la réussite de l'Inde, pays hôte de la coopérative indienne « Amul » dont la propriété est partagée parmi plus de trois millions de producteurs laitiers. 

Parmi les points marquants soulignés par Dame Pauline cette année, le discours d'ouverture de l'AIC lors de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, le Sommet International des coopératives au Québec, au Canada et la Conférence de l'Union des coopératives à Manchester, au Royaume-Uni, qui ont attiré plus de 10 000 visiteurs.

Elle a déclaré : " la Conférence de l'Union des coopératives " entend montrer les entreprises détenues et contrôlées par des personnes ordinaires. Il s'agit de la valeur et de l'importance de cette propriété démocratique et de l'environnement social dans lequel nos coopératives évoluent. "

À travers l'Année Internationale, les portes qui ne l'avaient jamais été auparavant se sont ouvertes aux coopératives, a-t-elle ajouté.

Les coopératives ont eu l'opportunité de rencontrer l'administration Obama à la Maison blanche et de travailler avec les organisations de l'ONU comme la FAO et le FMI. 

" L'un des principaux objectifs de l'AIC était d'amener les gouvernements à revoir leurs législations sur les coopératives et de s'assurer que ces législations correspondent aux objectifs du 21ème siècle, de s'assurer d'avoir des législations qui autorisent et non pas des législations qui interdisent " a-t-elle expliqué. 

Dans des pays comme le Royaume-Uni, le Kenya, l'Indonésie – où la loi ne permet pas d'avoir de banque coopérative. " Dans la plupart des cas, il s'agit uniquement d'un accident de l'histoire, mais ce que l'ONU nous dit c'est de se débarrasser de ces accidents, car dans n'importe quel secteur de travail où vous pouvez créer un bon exemple de projet de coopérative alors ce secteur doit être ouvert à la coopération " ajoute Dame Pauline.

" Nous avons besoin de poursuivre les discussions jusqu'à l'aboutissement et non pas de se contenter de protocoles d'entente ou de plans d'action mais d'un appui réel et concret, profondément ancré qui montre ce que nous faisons, car une fois que vous avez construit une organisation coopérative exemplaire, d'autres suivront ", poursuit-elle. 

Le Mouvement Coopératif " peut supporter la vraie économie au niveau de la base " explique-t-elle et les avantages de la coopération, notamment dans les pays en voie de développement, en termes de croissance et de prospérité ne finiront pas dans les mains des " États prédateurs " ou des multinationales.

Dame Pauline a ajouté que le temps fort de l'année selon elle est de pouvoir prononcer le discours d'ouverture de l'AIC, qu'elle décrit comme une " incroyable expérience ".

Search regions

Faceted search for regions, this will show the regions graphic, clicking a region will start a faceted search based on that region. Africa Americas Asia and Pacific Europe Global